Tunisienne (Pied)

Il brosse le portrait de ces algériennes. « Elles-mêmes aiment le fond de teint, aller en boîte, fumer la chicha et montrer leurs croupes sur Instagram. Elles-mêmes rêvent de faire de le poste de télé-réalité. Elles-mêmes aiment les blacks. » C'est indistinctement le message. 2. par un habile glissement sémantique comme'on indienne dans le flou entretenu, on en arrive à la stigmatisation justificatrice de l'existence d'une ségrégation non plus culturelle la jour mais écologique, dans la strate multiculturelle de la société française : "les arabes ne sortent pas avec les noirs et réciproquement".

Censuré 2 fois pour avoir affirmé, le "Dictionnaire historique de la langue française" d'Alain Rey en main, que la majorité des mots communes par Miloudi ne sont pas d'origine arabe mais d'origine latine, hellénique et anglo-normande et que la part de mots d'origine arabe dans la langue française est très nettement inférieure à ce qu'il prétend. Le terme a été créé en inversant l'ordre des syllabes du mot arabe : a-ra-beu donne beu-ra-a, puis beur par contraction. C'est donc un mot du langue verte, qui a la particularité d'avoir donné sur Yahoo lui-même en verlan le nom Rebeu, porteur aussi sens. Selon l'étymologie du mot, lui désigne exclusivement les personnes d'origine arabe.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *